Foire aux Questions

Foire aux questions Hypnose

Qu'est-ce que l'hypnose ?

L’hypnose est une façon particulière d’utiliser des états naturels psychologiques et physiologiques. C’est un processus collaboratif dans lequel vous vous autorisez à suivre les suggestions du thérapeute en utilisant votre imaginaire pour évoquer les émotions positives et répéter les changements de comportement.

La suggestion hypnotique consiste à vivre certaines idées pratiques à un niveau suffisamment profond pour influencer directement vos émotions et vos comportements. Les problèmes psychologiques et émotionnels sont en général le résultat de pensées négatives, alors que l’hypnothérapie vise à encourager (« suggérer ») des idées positives menant à l’amélioration.

L’hypnose n’est surtout pas un état d’endormissement ni d’inconscience. Environ 90% des personnes disent rester conscients de tout ce qui se passe, bien que partir parfois cela vous donne l’impression de vous être assoupi.

Vous pouvez parler pour répondre aux questions que je pose et, à tout moment si vous souhaitez terminer l’hypnose, vous pouvez ouvrir les yeux et le dire.

L’hypnose est un état si naturel, au début vous avez l’impression de simplement fermer les yeux et vous détendre – rien de spécial ni de différent se passe. Au fur et à mesure des séances néanmoins, les clients arrivent mieux à reconnaître et à tomber dans l’état d’hypnose.

Comment se déroule un rendez-vous ?

Avant notre première rencontre, je m’entretiens avec vous par téléphone pour bien comprendre la nature de la demande.Pour certains patients, l’hypnothérapie n’est pas forcément indiquée et je peux parfois suggérer d’autres approches mieux adaptées.

A la première séance, nous prendrons une heure et demi pour faire des évaluations ensemble, pour bien comprendre votre situation personnelle et les facteurs en jeu, pour me permettre d’établir un programme.  Nous parlerons aussi de mon rôle en tant que thérapeute, et la vôtre en tant que client, les détails pratiques, et plus important, nous fixerons des objectifs concrets pour notre travail ensemble. Si le temps le permet, nous ferons une formation brève en hypnose.

Bien que l’hypnothérapie soit une des formes les plus brèves de psychothérapie, il faut souvent plus d’une séance – environ quatre à cinq, mais pour des troubles plus complexes, il en faut parfois plus. Je vous dirai au départ combien de séances je pense nécessaire, et au fur et à mesure nous verrons ensemble s’il en faut plus ou moins.

Notez bien que la réussite de votre programme dépend directement de votre implication ; contrairement à la croyance populaire, l’hypnothérapie n’est pas quelque chose que l’on « fait » au client. Votre participation active, et surtout vos efforts réels avec les exercices et devoirs que je vous donnerai sûrement entre les séances, contribueront à garantir la réussite durable et rapide de la thérapie.

Quand les objectifs approuvés ensemble ont été atteints, nous aurons une dernière séance pour évaluer le progrès et conclure votre programme.

Est-ce que je peux être hypnotisé(e) ?

Oui.

En principe, tout le monde peut être hypnotisé, à des degrés divers.

Avoir l’esprit ouvert, vouloir être hypnotisé et ne pas se sentir trop gêné sont des facteurs déterminants.

Il faut aussi garder à l’esprit que l’hypnose est une capacité qui s’apprend et qui s’améliore avec la pratique.

Qu'est-ce que la transe hypnotique ?

La transe ne se passe pas exactement comme prétend l’industrie du spectacle !

En fait, on a tendance à entrer et sortir d’un état d’hypnose plusieurs fois par jour, naturellement.

À chaque fois que nous nous perdons (nous sommes dans la lune) pendant une activité silencieuse et absorbante, éplucher des légumes ou dessiner par exemple, nous nous mettons dans un état d’hypnose.

Dans cet état de « transe », sous la direction de l’hypnothérapeute, on répond plus facilement à des suggestions positives, avec une attention détendue aux idées suggérées.

Est-ce que je serai sous votre contrôle ?

Encore une idée reçue de l’industrie du spectacle!

Non.

L’hypnose n’est pas un état de contrôle de l’esprit. On ne peut rien vous faire faire contre votre volonté, et des études où l’on essayait de forcer les clients hypnotisés d’agir contre leur gré ont échoué.

Au contraire, normalement, vous avez envie d’accepter les idées suggérées et vous imaginez répondre activement pour vivre leurs effets.

Si vous n’êtes pas d’accord avec l’idée suggérée, d’une façon ou d’une autre, vous pouvez simplement l’ignorer, comme vous le feriez dans un état éveillé.

Si à tout moment vous vous sentez mal à l’aise, il suffit d’ouvrir les yeux et terminer la séance d’hypnose. Vous restez entièrement maître de votre contrôle – ma présence sert simplement à vous guider dans l’utilisation de votre imaginaire pendant que vous êtes dans cet état tranquille et focalisé.

L'hypnothérapie est-elle sans danger ?

Oui.

L’hypnothérapie est entièrement sans danger à condition d’être pratiquée de façon professionnelle – personne n’est jamais restée « bloquée » en hypnose. Il n’y a rien d’étrange que je puisse faire à votre esprit que vous ne pouvez pas défaire plus tard. Je ne ferai que des suggestions positives que vous avez la capacité d’accepter ou de refuser.

Au Royaume Uni, où je suis certifiée, l’hypnothérapie est un métier très professionnel et réglementé.

Pour obtenir ma licence, j’ai du compléter plus de 162 heures de formation théorique et pratique, suivi d’environ 120 heures de recherche académique et d’un rapport soumis au conseil d’approbation de la General Hypnotherapy Standards Council.

Mon travail ayant rempli leurs critères, j’ai obtenu la Qualification Générale en Pratique de l’Hypnothérapie, m’autorisant à mettre le sigle GQHP après mon nom.

Je dois maintenir un journal de toute mon activité en tant qu’hypnothérapeute, car pour me réaccréditer chaque année on peut me demander de produire la preuve des 12 mois précédents sous la supervision d’un hypnothérapeute senior. Je dois avoir un minimum de deux heures de supervision dans une période de trois mois par année.

Le Registre Officiel des Hypnothérapeutes (GHR) a aussi une politique de Développement Professionnel Continu (CPD). Ceci pour s’assurer que les membres professionnels gardent leur capacité à pratiquer l’hypnothérapie en toute sécurité, efficacement et légitimement. Ces obligations font que je reste au courant de toutes les nouveautés de la profession. En cas d’audit, je dois aussi montrer la preuve d’avoir complété 25 heures par an de CPD.

J’adhère au code déontologique établi par le GHR.

Si l'hypnose est sûre, que se passe-t-il dans les spectacles d'hypnose ?

Les hypnotiseurs sur scène sont des professionnels du spectacle. Ils utilisent une gamme de tours de magie pour contraindre des spectateurs obéissants, triés sur le volet pour créer l’illusion de leurs pouvoirs magiques hypnotiques.

Cette illusion des pouvoirs magiques hypnotiques est créée en manipulant habilement une envie puissante chez l’individu qu’on appelle « la conformité sociale » – le besoin d’accéder à la demande de l’autre, ou de suivre leurs actions pour maintenir l’acceptation sociale.

J’en sais quelque chose – à dix-neuf ans, j’ai moi-même assisté à un spectacle d’hypnose et j’étais ravie d’avoir été sélectionnée parmi les sujets. Sur scène, j’étais perplexe quand l’hypnotiseur a claqué ses doigts en disant qu’on dormait tous – je ne sentais rien comme il prétendait. Mais, j’ai vu que les autres faisaient semblant de dormir, alors j’ai fait pareil.

On nous a dit de faire des bêtises. L’hypnotiseur m’a demandé de regagner ma place et au moment où il prononçait le mot « unicorne », j’allais embrasser l’homme à côté de moi. Je voyais les sourires des spectateurs pendant que je reprenais ma place, mais heureusement j’étais là avec mon copain. J’ai attendu patiemment le mot magique, et pour ne décevoir personne, j’ai gentiment fait un bisou sur la joue de mon copain. Cela n’avait absolument rien à voir avec l’hypnose.

Pour vous divertir, n’hésitez pas à lire les aventures autobiographiques de l’auteur Mark Twain en tant que sujet sur scène d’un charlatan hypnotiseur.

Est-ce que l'hypnothérapie fonctionne ?

Des milliers d’études de recherche clinique et d’expériences positives concernant l’hypnose ont été publiées.

Le British Medical Association (BMA) en 1955, le American Medical Association (AMA) dans les années 1950 et l’Inserm en France en 1992, l’ont tous reconnu comme un traitement médical efficace. Nouveau métier en France, le premier cursus universitaire en hypnose a été établi à l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris seulement en 2001.

Plus récemment, l’hypnothérapie a été reconnu par l’American Psychological Association et la NHS (UK) pour certains troubles comme l’obésité et le SCI.

L’hypnose peut aider pour soigner de nombreux troubles.

La recherche supporte son utilisation majoritairement dans la gestion de l’anxiété, la douleur, les troubles du sommeil et pour traiter certaines maladies psychosomatiques ou liées au stress.

Cependant, l’hypnose est indiquée pour combattre certaines mauvaises habitudes comme se ronger les ongles ou fumer, et pour le développement personnel comme la performance sportive, la prise de parole en public ou la créativité.

Surtout, en combinaison avec les thérapies cognitivo-comportementales que je propose, l’hypnose est une thérapie simple, concrète et pleine de bon sens. Par la détente, la pensée positive et la visualisation des objectifs, l’hypnose peut vous aider à améliorer progressivement vos pensées et vos comportements habituels.

Déstressez avec l’auto-hypnose

Your free 3-part video course.

Faites-le test !

Recevoir la newsletter

and get recipes and fitness tips

Apprenez à vous auto-hypnotiser ! Enregistrez-vous pour un stage de 3 semaines GRATUIT!

Apprenez à vous auto-hypnotiser ! Enregistrez-vous pour un stage de 3 semaines GRATUIT!